On vous dit tout sur Google Web Stories pour WordPress

On vous dit tout sur Google Web Stories pour WordPress

Juste au moment où vous pensiez maîtriser toutes les formes de contenu populaires, le géant de la technologie commence à prendre en charge un type de contenu entièrement nouveau que vous pouvez ajouter à votre arsenal. 

Du moins, c’est ainsi que les utilisateurs de WordPress pourraient voir la sortie du plugin Web Stories for WordPress de Google.

Si vous n’êtes pas familier avec les Google Web Stories, un type de contenu qui ressemble au format d’histoire extrêmement populaire sur les réseaux sociaux, ne vous inquiétez pas.

Cet article vous aidera à vous familiariser avec Google Web Stories et à déterminer si elles devraient vous intéresser. 

C’est quoi au juste les Google Web Stories pour WordPress ?

Initialement appelées AMP Stories, les Web Stories sont le même format de contenu rendu célèbre par Facebook et Instagram Stories. Ce type de contenu utilise un mélange de visuels et de texte pour créer une nouvelle expérience de narration.

Le battage médiatique autour de ce type de contenu est stimulé par le fait qu’il a souvent une durée de vie limitée – les histoires sur les réseaux sociaux sont un excellent exemple de ce qui a finalement été appelé «contenu éphémère».

Mais il n’y a rien d’éphémère dans les Google Web Stories. La vision de Google sur le format de l’histoire à la permanence du contenu régulier.

Ce qui est différent avec Google Web Stories pour WordPress, c’est que Google a enfin publié un plugin spécialement conçu pour permettre aux utilisateurs de WordPress de créer et de publier des Web Stories à partir du backend de leur site Web.

Jusqu’à présent, celles-ci étaient créées via l’application AMP ou des créateurs de stories tiers. Avec le plugin WordPress Web Stories, Google a apporté un support officiel pour les histoires à WordPress.

Quels sont les avantages de l’utilisation des Google Web Stories ?

Mais pourquoi devriez-vous vous soucier d’un autre type de contenu alors que vous disposez déjà de tant de façons d’attirer le public et de communiquer des informations ?

Une histoire a besoin de plus de visuels que votre article standard, et vous savez à quel point il peut être difficile et coûteux de trouver de bonnes photos pour votre contenu, n’est-ce pas ?

Tout d’abord, Google a beaucoup facilité la recherche de bons visuels grâce aux partenariats conclus avec Unsplash et Coverr.

Tous ceux qui téléchargent le plugin Google Web Stories auront accès à des bibliothèques grandissantes de matériel photo et vidéo gratuit.

Une fois ce problème résolu, nous pouvons nous concentrer sur la meilleure raison d’utiliser les Google Web Stories – elles ne ressemblent à aucun autre type de contenu.

Voici quelques éléments qui les rendent spéciaux :

  • Il s’agit d’un type de contenu axé sur les mobiles. Les stories sont créées pour attirer les internautes mobiles, et les internautes mobiles représentent la majorité des visites sur les moteurs de recherche organiques.
  • Ils viennent avec le soutien de Google. Les stories apparaîtront dans les résultats de recherche, les résultats d’image. Elles sont même ajoutées à Google Discover.
  • Vous pouvez les utiliser pour monétiser votre contenu. Vous pouvez ajouter des liens d’affiliation à vos stories, bien que Google recommande d’ajouter un seul lien par storie.
  • Elles prennent en charge une variété de contenus. Vous pourrez utiliser presque tous les types de contenu que vous avez sous la main, y compris la vidéo et, éventuellement, les animations.
  • Elles bénéficient du projet AMP de Google. Même si AMP a ses controverses, Web Stories bénéficiera de vitesses de chargement plus rapides.

Ainsi, non seulement elles sont faciles à créer et à publier, mais elles peuvent également se classer pour différents types de résultats de recherche et répondre à un nombre croissant d’utilisateurs Web.

De plus, vous pouvez les utiliser pour la publicité, ce qui est juste l’outil que vous attendez de Google.

Comment tirer le meilleur parti de vos Google Web Stories

Étant donné que les Google Web Stories sont en ligne depuis un certain temps maintenant, bien que sous un nom différent, il existe de nombreux conseils qui pourraient vous aider à créer de superbes stories.

Le plus évident serait d’utiliser des visuels tournés au format portrait. Sinon, vous devrez les recadrer.

Les histoires sont avant tout un format visuel. Les images viennent en premier ; le texte vient en second. Vous devez être informatif, drôle ou spirituel avec votre texte, mais seulement après vous être assuré que vous avez augmenté le facteur de plaisir pour les yeux.

Vous pouvez utiliser jusqu’à 200 caractères de texte par page. Google vous recommande de conserver les titres de moins de 40 caractères. Si vous rencontrez des difficultés pour faire ressortir votre texte, n’oubliez pas d’utiliser le contraste et la mise en évidence à votre avantage.

Vous pourrez également insérer des liens dans vos Google Web Stories. Bien que cela puisse être un excellent bonus de référencement pour votre contenu, cela vous posera des problèmes si vous utilisez plus d’un lien par page et si vous n’incluez pas les divulgations pour les liens sortants.

Vous devez également vous assurer que vos Google Web Stories sont autonomes – évitez de placer des informations vitales derrière des liens externes.

Vous trouvez cet article utile ? Épingle-le sur Pinterest !
Et partage-le sur les autres réseaux, merci.

On vous dit tout sur Google Web Stories pour WordPress
On vous dit tout sur Google Web Stories pour WordPress

Pour conclure

Si vous avez l’impression d’être en retard au sujet des Google Web Stories, vous pouvez vous détendre : les Google Web Stories pour WordPress sont enfin là !

Le plugin vous apporte un outil intuitif pour créer du contenu d’histoire et le publier sur votre site Web WordPress, alors téléchargez-le maintenant et voyez ce que Web Stories pour WordPress vous réserve.

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *